Le Projet


Stacks Image 2059
Depuis plusieurs années, les agenais ont l’habitude d’assister aux concerts organisés par Musiquenvie, le collège Ducos du Hauron et le lycée Palissy. Ils retrouvent sur scène des choristes plein d’enthousiasme, un orchestre symphonique et des jeunes chanteurs talentueux. Cela fait 30 ans que l’école Musiquenvie existe avec aujourd’hui 400 élèves (musique, danse et théâtre) et pour marquer cet anniversaire, quoi de plus naturel que de s’entourer d’artistes professionnels. Hasard du calendrier, le groupe vocal «Chansons plus bifluorée» fête ses 25 ans de carrière cette année, pourquoi ne pas souffler les bougies ensemble ? C’est sur cette idée de retrouvailles entre amis de longue date que le concert : « Les bifluorés au chœur des chansons » est né. Véritable création autour du répertoire très connu de Chansons plus bifluorée («le tango corse», «le moteur à explosion», «moi je fais la vaisselle», etc..) mais également de chansons françaises issues de notre patrimoine, le tout harmonisé pour chœur, solistes et orchestre symphonique. Un anniversaire original, spectacle exceptionnel où l’humour et la fantaisie étaient présents tout au long de la soirée, un véritable remède contre la morosité...

Stacks Image 200
«Musiquenvie» fête ses 30 ans
Musique-envie ou Musique-en-vie ?... En fait, cette école essaie de répondre à ces deux inter- rogations. Créée en 1982 à l’initiative de 3 professeurs , elle avait alors 25 élèves, elle en compte environ 400 et 17 professeurs aujourd’hui. L’association «Musiquenvie» a la volonté de faire découvrir la musique, la danse et depuis peu le théâtre au plus grand nombre par un enseignement qui favorise d’abord le plaisir mais également la rigueur artistique. Son but est de former des amateurs, littéralement «qui aiment» la musique, la danse ou le théâtre, sans pour cela faire l’impasse sur la rigueur et la technique de base. La formation musicale, chorégraphique ou vocale fait partie des priorités pour déboucher sur la pratique collective et former des ensembles de musiciens, danseurs ou acteurs qui continueront à pratiquer leur passion. Cette association fête ses 30 ans d’existence et gère aujourd’hui une école intercommunale d’enseignement artistique qui regroupe notamment les enfants de BOE, BON-ENCONTRE, FOULAYRONNES, COLAYRAC. Elle offre un large éventail de choix d’instruments et d’ateliers de pratiques collectives (orchestre, chorale, steel band, variété, jazz..). «Musiquenvie» est une structure très dynamique qui permet à des jeunes et à de moins jeunes de communiquer, de partager, d’échanger des moments de plaisir et des moments de rigueur, de développer le sens du travail collectif autour de productions artistiques de qualité, avec la collaboration de professionnels. Enfin, «Musiquenvie» est un groupe de bénévoles très soudés autour d’un idéal : la culture pour le plus grand nombre. L’équipe de bénévoles qui la fait vivre depuis de nombreuses années est très dynamique et dévouée : un grand merci plein d’admiration devant ce merveilleux travail pour développer le sens artistique de nos enfants.
Stacks Image 213
Le groupe Chanson plus bifluorée fête ses 25 ans de carrière
Les débuts dans les années 80 furent très difficiles, le «Gong du Balayeur» de Montpellier composé de Michel et Sylvain ont essayé pendant plusieurs années d’imposer un humour délirant en alternant les chants et les sketchs dans leur spectacle. Même si ce duo comique faisait le bonheur des nombreux cafés théâtres de la région (la cav’conc’ par exemple), il ne décollait pas vraiment. D’un autre côté, le «Mécanophone», basé à Marseille sévissait dans le sud et vivait les mêmes «galères» en chantant de la chanson française . Leur rencontre et la fusion des deux duos donna un souffle nouveau. Le groupe «Chansons plus bibluorée» venait de naître. L’amitié, l’amour du calembour, la fantaisie et le chant sous toutes ses formes allaient être le moteur de cette alliance nouvelle. Leurs voix se mêlèrent parfaitement dans un quatuor original dans la lignée des «Frères Jacques» : la chanson française devenait l’axe principal et la polyphonie vocale une vrai recherche. En effet, grâce à leur étendue vocale et à leur personnalité, ils arrivaient à interpréter et à transformer des chansons françaises en véritable prouesses vocales où la variété, le lyrique et même de jazz faisaient des brèves apparitions. Leur répertoire va très vite s’orienter vers l’humour et la dérision puis vers le détournement des paroles de chanson («le moteur à explosion» par exemple). La recherche de gestes en rapport ou complètement décalés sur des harmonies très travaillées, leur permettra petit à petit de gravir les marches du succès. Dans les années 1990/2000 ils furent reconnus comme un groupe très original qui dans l’esprit des chansonniers se permettaient d’investir la politique («l’internationale» revue en jazz) et d’égratigner certains personnages: Pascua par exemple (puis plus tard Bush, José Bové, Ségolène, etc..) Le départ de Boubou (le grand frisé) plongea le groupe dans un grand désarroi, il fallait trouver un remplaçant mais la tâche fut impossible et le groupe s’orienta vers une refonte complète des arrangements. Tout ce qu’ils faisaient à quatre a été repensé à trois, autant dire que ce fut un an de travail acharné. Aujourd’hui, «Chansons plus bifluorée» est sorti vainqueur de cette épreuve et continue à nous régaler par ses inventions, son énergie et son sens de l’humour. Les productions et les concerts ont repris de plus belle avec notamment : «Pour de vrai pour de rire», «au Bilboquet des planètes», «Peinture à carreaux» et «La plus folle histoire de la chansons française». Malgré leurs 25 ans de carrière ce sont des gamins plein de vie toujours prêts à faire des blagues. Ils nous font sourire, rire aux éclats parfois, mais leurs chansons sont également des moments de poésie et d’émotion partagée. Ils peuvent chanter «Jobard» mais aussi «Sous le pont Mirabeau», ils viennent d’enregistrer d’ailleurs une sélection de poésies françaises («Poèmes» ) mises en musique par Sylvain et chantées par le groupe. Ces grands adolescents adorent le monde des enfants et ce n’est pas un hasard si leur dernier disque s’adresse particulièrement à ceux-ci «Y’a des animaux dans mes chansons», à écouter sans modération. 
Découvrir Chanson plus Bifluorée : www.chansonplus.fr

Répertoire:

1. Qu'est-ce qu'on attend ?
2. Au volant de l'espace / Sacha / La première fille
3. Les huîtres
4. La complainte du progrès
5. Le shaker à chansons 1
6. Les micro ondes
7. La butte rouge
8. Fandango du pays basque
9. Le tango corse
10. Mon pieux
11. Bouton sur l'bout d'la langue
12. Complainte du phoque en Alaska
13. Trio de chansons
14. Quand un soldat
15. La marseillaise de la paix
16. L'âme des poètes
17. Pat et Marconi
18. Fleur de Paris
19. Moteur à explosion
20. Au bilboquet des planètes
21. Emmenez-moi
22. L'informatique
23. La vaisselle
24. Le shaker à chansons 2
25. La plus bath des javas
26. Bon anniversaire surprise